pologne 2012

Après Epinay et ses podiums, il y a eu la Pologne et ses ...........ahahahahahah vous ne connaitrez pas la réponse tout de suite.

 

Donc, en effet, seulement trois semaines après Epinay, nous partions pour l'un des grands rendez-vous de l'année et un très grand voyage. Après que Phifou ait pu récupérer juste à temps le moteur en provenance de Belgique, toute l'équipe est partie très tôt  Mercredi matin.

La route ponctué d'arrêt saucisse fut plutôt sans encombre d'un point de vue trafic. En revanche, dans certaines voitures il y a eu quelques péripéties tant humaine que mécanique mais nous n'en dirons pas plus.

Le soir, nous avons mangé au château; puis le lendemain, nous avons traversé la Pologne et sommes arrivés dans l'après midi à Augustow.

Nous avons installé les tentes, les bateaux et tout le matériel. Le lendemain, l'équipe s'affairait sur les bateaux pour les derniers détailss avant ce grand week end sportif et notamment un rodage pour le 11 qui a failli finir en titanic à cause d'une trappe défectueuse, très vite réparée.

dsc-4309.jpgPuis, il y a eu pour certains balades en jets ski et ensuite l'habituel coup de kart qui cette année voyait son circuit changé en raison des travaux.

Le soir, nous avons dîné local grâce à l'initiative de l'organisateur et tout le monde est parti se coucher car le lendemain allait être une dure journée.

Le lendemain, ce fut le tour du jaugeage, briefing et essais et normalement tour de reconnaissances pour les nouveaux pilotes.

Le matin, les bateaux sont jaugés sans problèmes puis c'est le briefing.

L'après midi, c'est au tour des essais qui se passent sans problèmes et avec de bons espoirs pour le 11 qui tourne en 1.15 à 1.16 pour les 3 pilotes. Cédric et Richard qui courent sur le bateau n°3 de Guillaume Blessel avec Rudy Revert ont pu se familiarisé avec la Molinari.

Pour le 63, après que Fabrice ait essayé le bateau; c'est d'abord Xavier qui prend le volant et qui nous fait une escapade touristique puisqu'il ne prends pas le bon circuit. C'est au tour de Laurent puis de David qui feront de bons résultats car ils avaient d'abord fait un tour au ralenti pour repérer le circuit pour finir par faire leurs essais. Xavier refera 4 tours pour finir et donc se mettre le circuit en tête.

Cette pauvre Demante avec l'ETEC est derrière les 3 autres de sa catégorie en 2.16 et a toujours des problèmes de comportement en fonction des pilotes ce qui est contraignant sur ce circuit très technique.

Mousse, Phifou, Nico et David s'affairent sur l'embase (qui nous fait défaut depuis le choc avec l'épave à Rouen) pour que le bateau soit plus compétitif pour la course du lendemain.

Le lendemain matin, toute la petite équipe était déjà en pleine activité très tôt pour être prêt à 9H00 pour le départ. Il fait déjà très chaud et c'est un paramètre qu'il fallait prendre en considération.

Nico prenait le départ et Xavier sur le 63. Le départ se passe bien puisque Nico est 4ème et Xavier est 3ème en classe 1.

dsc-4350.jpg

Au bout d'1h10 premier coup de théâtre puisque le 8 du team pégase qui est en tête du championnat et favori fait un tonneau à la bouée, ce qui provoque un pace boat et la panne d'essence du 12 pourtant bien placé.

 Premier relais terminé pour le team, Fabrice prend la suite ainsi que Laurent. Malheureusement pour Richard et Cédric le 3 ne repartira pas suite à un problème sur l'embase.

Au fur et à mesure des relais, le 11 marche très très fort. Il est d'ailleurs en pleine bagarre avec le 18 de force inshore qu'il rattrappe au fur et à mesure des relais au moment ou celui-ci fait un magnifique soleil. Heuresement le pilote en sort indemne.

Nouveau pace boat: le 11 jusque là 3ème est donc maitenant 2eme avec une avance sur le troisième. Quant au 63 malgré les modifications de la veille, le bateau est plus rapide mais toujours derrière les trois autres.

Le 63 perd logiquement la 3ème place au fur et à mesure des relais et en plus le moteur est en train de se faire la malle. L'équipe décide de le faire rentrer au ravitaillement pour voir. Mais phifou en enlevant le capot moteur voit de l'huile, les commisaires présents demandent à ce qu'ils soient remontés. pour repartir plus tard au ralenti histoire de finir la course.

La course se termine avec une magnifique 2 ème place pour le 11 après une course absolument remarquable pour les 3 pilotes. Le 63 fini 4ème.

dsc-4363.jpg

Grâce à sa 2ème place, le 11 est 3ème au championnat du monde : très belle récompense pour Nico et Fabrice mais surtout pour Phifou qui se donnent énormément pour la préparation des bateaux.

dsc-4394.jpg

Grâce au cumul des points et à Fabrice qui a tenu à trouver les finances pour emmener les deux bateaux en Pologne et à notre TM qui a remotivé les troupes après Rouen, le 63 est 3ème au championnat du monde.

dsc-4414.jpgdsc-4423.jpg

Après la remise des prix, nous avons passé une excellente soirée après ce week end bien chargé en émotion. Nous sommes repartis en direction de la France où nous sommes arrivés mercredi vers 3h du matin.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×