Epinay sur seine

 

Rudy Revert  (qui pilote cette année pour le team TOUAX au championnat de France d'endurance et de vitesse) était présent ce week end à Epinay sur seine (région parisienne) pour le CHAMPIONNAT DU MONDE DE FORMULE 4.

Rudy est arrivé Vendredi midi accompagné de Fabrice et d'Olivia pour lui porter mains fortes. A peine arrivé, le bateau fut inscrit et jaugé, puis Rudy est allé passer son test d'immersion. Cela fait, ils ont rencontré les étrangers présents : Pedro Fortuna (portugais), Brian Block (anglais de 71 ans), Brodrogvolgyi Richard (hongrois)... pour ne citer qu'eux mais nous pouvions compter sur la présence aussi nos chers compatriotes : Catelin, Dailly, Fromentin, Héricher, Blessel... 

Nouveauté de cette année, Epinay accueillait le CHAMPIONNAT DU MONDE DE FORMULE 4 S (4 temps). Notre pilote et ses deux assistants ont pu découvrir nos futurs moteurs 4 temps. Sur ce plateau de 14 bateaux, ils pouvaient compter plus d'étrangers que de français. Mais il y avait, parmi tous ce petit monde, notre acolyte Frédéric Loones (pilote pour le team Touax au championnat du monde S 2000) avec sa Moore n°64. Tous les étrangers, quand à eux, possèdaient pour la plus grande majorité une coque Moolgard.

 

Samedi matin : Après le biefing qui a duré plus d'1 heure (et oui version française + version anglaise), nous avons pu assister aux essais libres F4 S. Et bien nous sommes restés scotchés concernant la rapidité de ces 4 temps. Les F4 S avaient un circuit délimité par 2 doubles bouées couvrant une distance de 1200 mètres. Les plus rapides tournaient entre 58s et 1 minute. Le bémol c'est que les plus rapides n'étaient qu'étrangers. Et oui!!les français doivent encore pas mal travailler pour être à la hauteur des étrangers.

  De 11h30 à 12h30 : enfin les essais libres des F4. Rudy avait le n°8 car le n°3 était pri par l'anglais Brian Block (les étrangers ont l'avantage pour les n°). Il avait quelques hélices a essayé. Et bien c'est Fabrice (pilote du n°11) dit Fab dit aussi le surfeur d'argent (oui oui c'est bien lui) qui est allé se mouiller les jambes pour CHANGER LES HELICES. Ne vous étonnez pas pourquoi il a plu !!!Clin d'œilLes F4 avaient un circuit un peu plus long que les F4 S (1700 mètres). Rudy tournait entre 1 minute et 1 minute 01 alors que les Pedro, Scott, Thierry tournaient en moins d'1 minute. Rudy avait quelques coupures (il ne pouvait pas aller au delà de 7400 tours car sinon l'essence n'arrivait plus).

 

De 14h30 à 15h00: essais chronos des F4 S puis de 15h00 à 16h00 : essais chronos des F4. Rudy se lance pour 12 tours. Il arrive à se classer 3e sur la grille de départ pour un temps de 58 s 81 la pôle revient à Pedro Fortuna (58 s 48). A la fin des essais chronos, survient le top 6 : les 6 premiers se lancent pour un tour de chauffe et deux tours rapides. Rudy se classera alors 5e sur la grille de départ avec un temps de 1 minute  puisque il a eu encore des coupures d'essence.

Nous devions ensuite avoir la 1er manche des F4 S seulement l'organisation avait pris du retard à cause du top 6 et la manche fut annulée. C'était pas encore pour cette fois là où nous aurions pu voir comment ces F4 S se comportaient lors d'une course.

Le soir, nous nous sommes rendus à la soirée des pilotes après être passés se doucher à l'hôtel car il avait fait très très lourd. Nous avons pu écouter de la flute de pan (super!!!) avec un repas pas très copieux pour notre Fab qui rêvait seulement d'un bon kebab. Nous nous sommes donc un par un éclipsés pour rentrer à l'hôtel. 

Le Dimanche  matin, nous avions un peu de temps puisque le briefing avait été annulé la veille. Nous avons commencé donc par la 1er manche des F4 S de 10h30 à 10h50. Olivia a donné un peu coup de main à FRED qui n'avait qu'une personne pour l'aider à le gaffer. Belle course, c'est vrai que les moolgard sur l'eau on aurait dit des petits avions et ces 4 temps sont quand même rapide pour des 4 temps. Les 5 premiers étaient des étrangers. On pourrait quand même se poser des questions ou alors c'est qu'ils sont très en avance sur nous français. Fred lui a fini dans les derniers.

11h-12h : essais libres de F4. Rudy a réessayé des hélices mais sauf que là ce n'est pas Fab qui s'est trempé les jambes (bah non il faut pas trop lui en demander quand même) mais guigui (guillaume blessel). Les hélices n'ont pas été concluantes et les résultats aussi. Encore quelques réglages à effectuer pour qu'elle puisse rivaliser avec les meilleurs.

Puis de 12h10 à 12h30 2eme manche des F4 S. Puis de 14h30 à 15h30 dernière manche de ces fameux F4 S où certains bateaux commencaient tout de même à fatiguer.

De 14h50 à 15h20 : présentation des bateaux et des nations (plus de 25 bateaux à présenter tous de même)


Enfin à 15h30 : départ des F4. Le premier a passé la bouée était Scott Curtis, puis Pedro Fortuna suivi de Catelin et Dailly. Rudy a pri un mauvais départ et se classe 8e. Le n°71 de Bodrogvolgyi le hongrois nous a fait 3 tête à queue à la bouée sans trop de casse. Au bout de 30 tours, drapeau à damiers. Rudy finira 8e. Il a encore du boulot. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site